De nombreuses expériences ont été vécues tout au long de ces 80 ans dans notre Collège et plusieurs personnes sont passées et ont laissé une marque significative sur notre institution ; c'est pourquoi, en cette année de grâce et de bénédiction, nous ne pouvions pas laisser ce grand événement passer inaperçu. Dès le début, nous avons voulu donner une impulsion avec différents moments de notre spiritualité carmélitaine, en soulignant nos traits caractéristiques : orante, fraternelle et missionnaire.

Nous avons commencé par le moment de la PRIÈRE, qui a ouvert l'année scolaire avec la célébration eucharistique ; nous avons rendu grâce et présenté tous les résultats et les rêves pour continuer à annoncer la gloire du Seigneur. De même, nous avons poursuivi la formation mariale qui nous identifie avec la devise "El Carmelo est tout de Marie" ; ce moment solennel a été rehaussé par le couronnement de la Vierge Marie, les protagonistes étant nos diplômés qui ont laissé leur marque d'une formation intégrale qui caractérise l'éducation de la communauté des Sœurs Missionnaires Carmélites et un exemple vivant de notre slogan "Là où il y a un étudiant de l'école El Carmelo, il y a transcendance, fraternité, droiture et responsabilité".

Nous sommes passés au grand moment FRATERNO, l'expression sublime qui donne naissance à la famille, les premiers formateurs des valeurs humaines et chrétiennes au sein du foyer en alliance avec l'école El Carmelo et comme preuve de cela nous avons eu la grande réunion appelée "Journée de la Fraternité" ; nous avons partagé et expérimenté la joie, l'intégration et la coexistence, animés par une variété d'activités culturelles et récréatives et un doux partage de produits gastronomiques. Les enfants et les jeunes ont joué un rôle clé dans la réalisation de cette activité, de même que les parents, comme en témoigne la présence et la participation de plus de 2000 mille personnes réunies dans un climat de sécurité, d'harmonie et d'affection.

Nous avons également eu un moment MISSIONNAIRE, appelé "Carmel en mouvement", et nous sommes partis du slogan : "C'est la tâche de chacun, allez et faites des disciples de toutes les nations". La communauté était prête à expérimenter les différentes manifestations qui contribuent au service de l'évangélisation, de l'accompagnement et de la promotion de l'amour de Dieu et de nos voisins, à partir d'actions telles que : Les graines missionnaires, une activité qui consistait à donner à chacun des membres de la communauté éducative une carte avec un message biblique et à les inviter à évangéliser les personnes de leur entourage, en partageant la réflexion. De même, le slogan : "une famille qui chante et prie ensemble, reste ensemble", une phrase exprimée par le Pape François constamment et qui nous rappelle que la prière, et plus particulièrement en famille, nous aide à renforcer les valeurs et la coexistence. Le renforcement de la spiritualité de nos saints carmélites, traces de la mission qui doit imprégner la formation intégrale de nos étudiants. La donation en faveur des nécessiteux et des vulnérables, qui permet à nos enfants et à nos jeunes d'avoir un impact sur la vie des autres chaque jour.

Enfin, nous avons clôturé l'année avec la célébration de notre père fondateur Francisco Palau en compagnie de quelques sœurs missionnaires carmélites et de retraités qui ont laissé leur empreinte sur notre école et ont promu au fil des ans la philosophie, la spiritualité et la pédagogie Palautiana. A cette rencontre, nous avons la présence de l'évêque auxiliaire, de notre curé et du provincial de la divine rédemption.

Il ne me reste plus qu'à dire MERCI Seigneur pour ces 80 années de bénédictions, de défis, de rêves, de projets et de réalités ; nous continuons à faire confiance à la présence de Dieu et de la Vierge Marie pour continuer à former et à accompagner à la manière de Jésus, cette grande communauté éducative qui m'a accueillie, m'a ouvert les portes de son cœur et où l'on m'apprend chaque jour à être une meilleure personne et une meilleure carmélite missionnaire parce que " La voix de Dieu ne laisse pas de vide dans l'âme, elle la remplit et ne vacille pas ".

Martha Ligia Hernández, cm

fr_FRFR
Partager ceci