Aujourd'hui, le témoignage nous vient de la main de la Maison pour personnes âgées de San Fernando au Chili. Merci beaucoup pour votre dévouement et pour nous avoir rapprochés de ce qu'est cette mission en vous. Que le Seigneur continue de vous donner sa force pour continuer à le rendre présent parmi ces personnes qui ont tant besoin de lui. Ainsi, chaque jour, vous rendez vivant l'appel du Seigneur: «Ce que vous avez fait avec l'un de ces petits que vous avez fait avec moi» (Mt 25, 40)

Échos de la maison de San José

Mon expérience dans cette maison pour personnes âgées de San José, en cette période de pandémie, je peux exprimer une immense joie, car le directeur a pris toutes les mesures nécessaires à temps, telles que restreindre les visites des mandataires, des bénévoles ou d'autres personnes qui nous rendaient visite. Cela a beaucoup aidé à éviter la contagion à la maison, et les mesures qui ont été prises sont très strictes, ce qui nous a tous favorisés. Sur le plan personnel, j'ai beaucoup confiance en Dieu qui nous protégera et rien ne se passera. Soudain, même je suis surpris de moi-même il y a quelque temps, je serais désespéré, mais maintenant je lui fais entièrement confiance avec l'espoir vivant que Dieu continuera à nous protéger, et je sens que cela est arrivé pour nous faire réaliser sa présence constante. dans notre existence et ainsi rendre notre vie, notre regard et notre être à sa bonté et à sa miséricorde infinies.  Rosario Cayola. (Chef de cabinet) - Colombien

 

Je suis heureux de partager mes sentiments concernant cette pandémie au seinJe suis à la maison. Ces derniers mois, je me suis vu beaucoup plus impliqué dans la prise en charge des résidents, j'ai pu devenir amoureux de chacun d'eux, car, en raison de cette contingence, leurs proches n'ont pas pu être proches d'eux, j'ai essayé de leur donner le meilleur moi comme c'est un sourire, des mots de consolation pour pouvoir atténuer quelque chose sa douleur.

Je me suis également rendu compte que la maison est très préoccupée par cette situation et que toutes les mesures ont été prises pour éviter cette pandémie, ce que mes collègues de travail et moi-même avons très calme.  Rosa Eliana RCA (aidante âgée)

 

 

Tout d'abord un salut cordial, cet écrit vise à raconter mon expérience et mes attentes de rencontrer le personnel de l'ARC, le chef, les chefs adjoints, le personnel de nettoyage, les soins infirmiers, la buanderie et surtout les résidents depuis mon arrivée dans cette maison. très positive, créant de nouvelles attentes au travail chaque jour, j'ai progressivement appris à connaître chacun des résidents, leurs humeurs, leurs anecdotes et la vérité sont de très beaux moments et en même temps difficiles. À ce moment-là, je travaillais sans problèmes, cela a complètement changé, quand la pandémie a commencé instantanément, je travaillais avec beaucoup de tension, de pression et d'inquiétude à propos de la contagion à la fois pour moi et en même temps infecter les résidents. Mais chez nous, toutes les mesures nécessaires ont été prises, la formation que nous avons eue nous a guidés pour avoir les connaissances et ainsi éviter, de la même manière que nous utilisions des équipements de protection individuelle, la PCR a également été réalisée à deux reprises pour se défaire.

 

Dans toutes ces mesures, je me réfère aux prières élevées à Dieu qui ne peut être absent et je remercie principalement Celui qui nous couvre de son manteau et qui continue ainsi à protéger tout le monde et le monde entier, grâce à Sœur Leonor qui a fait un excellent travail et toute votre équipe c'est le staff que nous travaillons sans rien d'autre à ajouter.Joana Barco RCA - Vénézuélien.