De différentes latitudes, Manille, Lo Prado - Chili, Salamanque, Trzebinia - Pologne et Pérou, un groupe de sœurs s'est connecté pour travailler sur le projet de congrégation "Engagement envers les jeunes". Un travail difficile dans le monde que nous devons vivre.

La commission formée par les sœurs Joanna Gulcz d'Europe, Sandra Enríquez, du Chili, Rebecca Polinar des Philippines, Loida Tortogo et Angélica Conde du Conseil général, nous avons eu, le 30 mai 2020, notre première réunion virtuelle, pour partager le travail de réflexion que nous menons sur la base des plans de pastorale des jeunes des différentes démarcations. Visant à répondre à la ligne d'action numéro 5 "Élaborer des directives générales qui motivent et guident un engagement efficace envers les jeunes" du plan de la congrégation "Mars, je t'envoie."

Nous avons pu vérifier les nombreux éléments communs dans nos plans de travail pour les jeunes, de notre identité en tant que carmélites missionnaires. Et cela nous a fait revivre notre propre expérience professionnelle.

Nous soulignons comme important le besoin de nous ouvrir au monde des jeunes, brisant les peurs que nous pouvons ressentir, sachant que ce n'est pas facile, comme toute autre mission, mais c'est un complot très important où nous devons être. Notre mission d'agent pastoral doit nous conduire à accompagner les jeunes, à les aider à découvrir leur place dans le monde, à être des personnes engagées dans la société avec des valeurs humano-chrétiennes.

Nous sommes mis au défi par ce moment de crise que l'humanité traverse, causé par le Covid-19, sûr que la réalité sociale, politique et économique affectera pleinement le monde des jeunes, et cela nous présente un scénario qui en ce moment c'est encore incertain et inconnu, mais cela nécessitera une attention particulière.

Au cours de cette semaine, nous continuons à rechercher, dans nos plans, les principes et critères prioritaires que nous considérons comme fondamentaux dans la pastorale des jeunes, ainsi que les problèmes les plus importants et les plus courants des jeunes d'aujourd'hui dans les différents districts. Avec cela lors de la prochaine réunion, notre mission sera de commencer l'élaboration de l'esquisse.

Ce fut une rencontre que nous apprécions positivement, étant donné l'enthousiasme de chaque sœur et l'effort de donner le meilleur d'elle-même pour continuer à créer la communion dans la recherche commune de notre projet de travail avec les jeunes.

Nous finissons par nous souhaiter une ouverture à l'esprit qui nous inonde de ses sept dons, afin de continuer à être des témoins joyeux de la présence de Jésus ressuscité dans notre monde.

Merci mes sœurs !!, nous avons prouvé une fois de plus que pour le Seigneur il n'y a pas de frontières, ni de temps ni de géographie. Jusqu'au lendemain.

Bonne Pentecôte !!!