Sœur Marivel Bravo Bejar cm, a été invitée à participer au Symposium organisé par l'Instituto Escurialense de Inverstigaciones Históricas y Artísticas à San Lorenzo del Escorial.

Il y a eu 50 ouvrages de qualité, où l'on a effectué un voyage dans le monde des émotions et des traces qu'elles ont laissées dans les traités spirituels, les récits de conscience, les poèmes, les iconographies, les chroniques, les autobiographies, les sermons, les journaux intimes, etc.

Mariveld, bien sûr, a fait son étude et son exposition du sujet. "L'âme qui marche dans l'amour ne se fatigue pas et ne se lasse pas.
wearies". (Saint Jean de la Croix, Dictons 96).
Au Carmel, une famille de mystiques, les traces des émotions dans le domaine spirituel sont très présentes.

Nous félicitons Mariveld pour son travail et son exposition, qui lui a donné l'occasion de porter le message de Jean de la Croix dans un forum tel que celui-ci, avec des personnes de différents milieux sociaux, culturels et religieux. Et cela lui a permis d'élargir sa vision et de prendre plaisir à voir comment la recherche tourne les yeux vers l'héritage qui existe dans la culture chrétienne.

fr_FRFR
Partager ceci