Nairobi, 20 mars 2022

Chères sœurs, membres du CMS et amis :

Le 20 mars 1872, le bienheureux Francisco Palau y Quer a franchi le seuil de la vie pour se retrouver face à face avec son Bien-aimé, une vie qui s'est consommée à Tarragone, après être allé aider Juana Gratias et les sœurs auprès des malades du typhus à l'hôpital d'Estadilla- Calasanz (Huesca) Espagne. Nous lui sommes reconnaissants pour sa vie dévouée de carme déchaussé, de prédicateur infatigable, de directeur spirituel, de catéchiste, de rénovateur, d'écrivain, d'exorciste, de journaliste, de fondateur et d'amoureux de l'Église, sa chose bien-aimée.

En cette célébration qui nous unit comme une famille, je m'adresse à vous tous pour vous exprimer notre gratitude pour le don de votre vie et l'héritage charismatique qui nous encourage à suivre le Seigneur. Sans aucun doute, les temps que nous vivons ne sont pas faciles, la grave situation que nous traversons dans divers pays et la guerre en Ukraine, qui nous a conduits, en tant qu'Église et en tant que famille, à prier pour la paix et à apporter des aides dans le cadre d'une immense chaîne de solidarité qui se déroule en faveur des millions de réfugiés.

Aujourd'hui, il nous appartient de continuer à faire vivre l'héritage reçu de ce grand saint qui a aimé l'Église avec passion et élan. Laissons-nous toucher par le Seigneur afin de vivre notre engagement dans l'Église avec créativité et audace, en faisant de nos actions un hymne à la beauté de Dieu, à sa tendresse et à sa compassion pour nos voisins, en particulier pour les plus démunis, les favoris du Seigneur : "...".Favorisez cette lumière intérieure, elle réchauffera votre cœur et donnera de la force à vos actions". (Graphiques 6, 7). Laissons l'Esprit nous donner, en ce moment, un air frais capable de renouveler notre vie et notre mission.

Que la vue de tant de bien reçus éveille notre capacité d'émerveillement, de gratitude et nous amène à dire : "Je t'ai trouvé parce que tu m'as rencontré, je t'ai trouvé parce que tu t'es fait connaître à moi. (MR 968). Et écoutons aussi bien que Francisco Palau : "Si tu m'aimes, prends soin de moi ; que mes intérêts soient tes intérêts, ma gloire soit ta gloire". (MR 724).

Que ce temps que nous commençons autour du 150e anniversaire de la mort du bienheureux Francisco Palau soit une nouvelle occasion de revitaliser la vie du charisme comme don de l'Esprit, de renforcer nos liens familiaux... "Je souhaite que vous soyez tous un seul cœur animé par un seul et même esprit". (Ct 7,2), participer activement à tout ce qui est prévu et continuer à partager la richesse du charisme palautien avec espérance et gratitude :

"Dieu et les voisins dans un seul amour".

    Félicitations !

Avec les salutations des sœurs du Gouvernement Général, sa sœur,

Lila Rosa Ramírez Montes

Supérieur général

fr_FRFR
Partager ceci