Le soir du 3 février, un groupe de 12 sœurs CM et 12 laïcs CMS s'est réuni à la maison de retraite des Sœurs Missionnaires Croisées de l'Eglise à Carabanchel Alto, Madrid. Le comité CMS d'Europe (Clara Palma, José M. de Paco et Cristiana Tamagnini) ainsi que Sœur Lola Jara, conseillère provinciale de la CMS, nous avaient tous convoqués.

L'itinéraire de formation L'agenda commun à tous les membres de la CMS venait d'être approuvé lors de l'assemblée internationale et nous devions en prendre connaissance. Nous avons beaucoup réfléchi à cette question.

Le CMS est une réalité, y compris en Europe, mais nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers. C'est une réalité au sein de la famille du Carmel Missionnaire. Cette famille est appelée à porter du fruit. À être sel au milieu de la masse de ce monde sécularisé indifférent à la foi chrétienne. Et à être lumière, comme nous le demande l'Évangile de ce dimanche, le cinquième dimanche du temps ordinaire.

Les laïcs intégrés dans le CMS sont conscients de leur mission. Ils ont été appelés par l'Esprit Saint à vivre leur foi intégrée dans leur vie personnelle en tant que personne qui vit dans sa famille, son travail et son environnement social en tant que personnes engagées à témoigner et à vivre à la suite de Jésus-Christ.

Cet objectif de IDENTIFICATION La recherche de la vocation implique de suivre un chemin qui passe par l'APPARTENANCE et la recherche qui se concrétise dans l'étape de l'INITIATION. C'est une étape importante, car c'est le début et les fondations doivent être bien posées pour que le travail soit solide. Les conseillers et toutes les personnes liées au Carmel Missionnaire doivent s'en occuper avec beaucoup de soin. Il s'agit d'activer les dons et les capacités que Dieu nous donne pour éveiller le désir de suivre l'Évangile, pour manifester la joie née de la foi et de l'amour chrétien.

Dans l'itinéraire formatif de la CMS, la phase de ADHÉSION est une étape éclairante dans la vie de chaque membre du groupe. Le charisme, la Parole de Dieu, la réalité sociale sont intégrés dans une manière de vivre la FOI avec sincérité et cohérence.

Le stade de IDENTIFICATION dure toute une vie. Le désir de vivre la COMMUNION s'incarnera en chacun de ceux qui sont sur ce chemin. Par les fruits et les manières de vivre, nous apprenons à connaître la vérité de notre parole et de notre être personnel.

L'ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL sera un moyen approprié pour connaître et accepter ce que signifie vivre la foi en Jésus, en tant que laïc baptisé, inséré dans la communion ecclésiale, appartenant à une famille spirituelle, né dans l'Église, selon le charisme que l'Esprit Saint a accordé à notre fondateur, le bienheureux Francisco Palau, de vivre. Ce temps d'initiation au CMS est limité dans le temps, deux ans au maximum. Ce chemin de formation et de connaissance doit conduire à la engagements personnelsL'adhésion à l'association CMS elle-même, conformément à ses propres statuts, a commencé avec eux.

C'est un véritable défi pour les Sœurs Conseillères. Nous sommes conscientes de la valeur de cette réalité du CMS dans l'Église et dans la Congrégation des Sœurs Missionnaires du Carmel en particulier. On dit depuis longtemps que c'est le temps des laïcs dans l'Eglise. Nous savons tous quel problème nous avons à cause du cléricalisme profondément enraciné partout. Les tentatives de collaboration synodale dans les paroisses et les diocèses en témoignent.  

En écoutant l'histoire des sœurs conseillères de 15 groupes CMS en Europe, nous découvrons les fenêtres d'espérance ouvertes sur le charisme palautien. Dans ces laïcs, il y a un avenir de vie et de mission chrétienne. C'est une grande responsabilité que nous avons. Nous devons prendre soin de cette plante qui porte déjà des fruits. La semence est jetée, mais nous devons en prendre soin avec amour et attention.

Pour moi, cette rencontre est un appel à collaborer à cette prise en charge. Ces laïcs aiment la pratique de la prière. Ils sont conscients du besoin de formation. Ils apprécient le témoignage simple et vrai des sœurs qui les aident et les soutiennent.  

Cela me rappelle la question posée par les premiers auditeurs de la prédication des Apôtres : "Que devons-nous faire, Frères ? C'est une proposition que chaque communauté et chaque sœur peut se poser maintenant, en ce temps d'appel à vivre la synodalité.

Je crois que nos communautés, chaque carme missionnaire, sont appelés à donner un témoignage d'authenticité vocationnelle. La joie de suivre, le dévouement à la mission, la sobriété et la simplicité dans l'utilisation des moyens, aujourd'hui, je crois, peuvent aussi être des plateformes d'annonce.

C'est pourquoi je crois que c'est un devoir de prendre soin et d'accompagner tous les laïcs qui manifestent un intérêt à vivre la foi au sein du CMS. Susciter le désir est aussi l'œuvre de l'Esprit Saint. Accompagner et éclairer, prier, aider à la formation et à l'amour du charisme, nous pouvons tous le faire, selon la situation de chaque sœur.  

Ce fut une rencontre joyeuse, un temps de partage libre et intérieur, de réflexion et de prière dans une ambiance fraternelle. Nous avons été accueillies par Sœur Marta Peiró, conseillère provinciale, et par d'autres sœurs de la communauté de la maison provinciale, et nous avons célébré l'Eucharistie ensemble.

Mª Carmen Parra Acebes

Communauté de Santa Teresa - Terrassa

fr_FRFR
Partager ceci