DE PROKARDE

Le 24 octobre, le Bureau et les Délégués de PROKARDE se sont rencontrés pour la première fois sous la présidence de Sr Gemma Martín.

Nous avons eu des invités de luxe, car les Sœurs Lila Ramírez (Supérieure générale), Angélica Conde (Conseillère générale) et Carmen Ibáñez (Supérieure provinciale) ont partagé avec nous le premier espace de la rencontre.

Après les paroles de salutation et de prière de Sœur Gemma, Sœur Lila et Angélica nous ont accueillis avec affection, avec la simplicité et la proximité de quelqu'un qui se connaît en famille. Ils nous ont lancé un défi: quelles valeurs aurons-nous à rendre visibles à cette étape que nous vivons? Nous sommes en contact avec des réalités de plus en plus fragiles, de plus en plus vulnérables, où en sommes-nous? Comment sommes-nous? Comment voulons-nous être? "Je ne veux pas être trompé, mais pour le moment vous êtes, me semble-t-il, un bon début, et vous promettez de porter de bons fruits" (P. Palau. Lettre 13)

Sœur Lila et Angélica ont dit au revoir et Sœur Carmen nous a encore partagé les premiers points de la rencontre.

Après avoir lu et approuvé le procès-verbal de la dernière réunion, nous nous sommes mis au travail.

L'Assemblée nous a confié la tâche de donner un nouvel élan à l'Association et nous voulons le faire de manière décisive et efficace.

Les Délégations font les premiers pas pour rejoindre les différentes équipes de REDES, ainsi Sr. M José Mariño (Castilla y León) est intégrée dans «Incidence politique»; Lola et Carmen (Délégation d'Andalousie) feront les premiers pas dans la "Équipe de bénévoles". Les enseignants Alba et Chon de l'école de Grenade tenteront également de participer à la «Équipe pédagogique». Dans certaines provinces, ils participent aux activités «Pauvreté 0»,…; Nous sommes en mouvement, au départ.

Nous avons commencé à dessiner le profil du poste à temps partiel que nous souhaitons embaucher pour le QUARTIER GÉNÉRAL. La bureaucratie et la vie se déroulent en parallèle et le travail à faire devient de plus en plus spécifique et nous avons jugé nécessaire d'avoir plus de personnes et de temps de dévouement.

Sr. Carmen Ibáñez nous offre également son aide pour certaines spécificités (communication et autres) de notre Province. C'est l'heure du café que nous ne pouvons pas savourer ensemble. Sr. Carmen et Lola (Grenade) nous disent au revoir car d'autres questions exigent leur présence.

Nous nous sommes fixés des devoirs dans la deuxième partie de la réunion: Contributions au profil de la personne à embaucher, atterrissage dans les Délégations des prochaines étapes de notre Réflexion Stratégique, contributions au renouvellement des Statuts, ...

Monica communique les démarches entreprises au sein de l'équipe Mission et Management où elle nous représente.

Nous sortirons le Magazine et les calendriers de la Campagne de Noël, et nous nous encourageons à fabriquer des bouteilles d'hydrogel solidaires avec le label PROKARDE qui nous seront utiles à tout moment.

Il y a une envie de travailler, même si le COVI veut nous compliquer la tâche. Le mécanisme de solidarité des Délégations est en cours: loteries, paniers de Noël, cadeaux de solidarité, ... nous continuerons à vous dire et, après avoir abordé le thème de "dire" savoir quoi "Nous comptons«Avec vous tous: sœurs, famille, amis,… ..

Mª Victoria (Charo) Alonso