Notre monde est malade, et avec lui, la société elle-même. C’est pourquoi la missionnaire carmélite s’engage à protéger, promouvoir et protéger l’environnement et, avec un engagement accru, envers ses frères démunis, immigrés et déplacés, pour en faire un lieu plus juste et plus sain. Et propre pour tout le monde.